Arthur Ténor


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ebauche ! = L'Héritage des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Jeu 15 Nov 2007, 22:11

Enfaite c'est chiant a chaque fois que je me met dessus je vois pleins de détails a changer en relisant : j'apporte pleins d'amélioration ! D'ailleur le déroulement de l'histoire a completement changé depuis le tout début ... C'est une autre histoire on peut même dire !
A par le prologue qui ne change pas malgrès le fait que j'ai apporté les ajouts et quelques modifications ...

Je vais donc commencer par remettre le prologue encore une fois !


Le voici :



Prologue



D'après la légende c’est en Trikène, chaîne de montagne située au nord-est de Faeltridir, où les dieux auraient conçus le peuple des Nains. Et cela bien avant l’apparition des tout premiers Elfes et Humains. A une époque inconnue pour tout être vivants, celle-ci ayant était perdue au fil du temps des mémoires. Bien que certains érudits se risquent à suggérer que celle-ci pourrait se situer environ deux milles avant l’apparition des Hommes.
Les Nains pour remercier les Dieux de les avoir créés, leurs auraient offert de splendides cadeaux. Ces présents se trouveraient être les plus belles armes et armures fabriqués dans l’histoire de l’humanité. Très convoités par les Dieux pour leur valeur elles l’étaient aussi car elle seraient incassables… Les Dieux auraient même ajouté certains attributs magiques à ces objets de guerre. Cependant seul eux seraient en mesure d'user de ces pouvoirs, tout simplement grâce à leur magie. Dans les récits transmit à l’écrit chez le petit peuple, on peut lire que Dieux apparaissait parfois sur Terre… Prenant tel ou tel partie lors des batailles et ainsi aidant une tribut pendant les combats.
Mais cet époque est révolue, les Dieux n’interviennent plus dans les conflit depuis l’arrivé des Humains et des Elfes. Bien que d’après certains des Dieux auraient engendré des progéniture en mettant en ceinte des femmes lors de relations … Et des Descendant des ces demi-dieux roderaient encore.
Les touts puissants auraient aussi par mégardes oubliées quelques unes de leurs affaires lors de leurs séjours sur Faetridir, le monde ou vivent les Humains, Nains et Elfes. Certains osent même dire que des armes ou reste d’armures passerait de bras en bras dans les tavernes à la solde des gagnants, des nombreux jeux de dé ou de chance, inconscient de la valeur de cet objet.
On ouit dire aussi que les Descendants pourraient manier les fabuleuses armes qui seraient leur héritage, mais encore faudrait t'il qu'ils soient magicien pour réussir à éveiller leurs pouvoirs enfouis…Mais la magie ne vient t’elle pas des Dieux ?



********



Une fleur s’épanouit, somptueuse, délicate elle rayonnait aux lueurs du soleil matinal. Tout le contraire de la mort cette fleurs représentait l’espoir d’un vent vif et grandissant qui embraserait a coup sûr tout éléments obscures. Bourgeonne naît du noir de la profondeur se révélant à la lumière des astres. Et dire que cette fleurette n’était d’autres qu’un corps pur s’épanouissant a l’ombre des ténèbres. Maudit par sa naissance elle se révélait être un ange guidé par l’Espoir en personne. Cet espoir venant du Maestro tel il dompte le taureau avant de l’abattre. Maître de la connaissance et du savoir, cet Humain semblait plus Elfes qu’autre chose mais n’était rien sans l’aide de son guide. Le berger de l’humanité avait trouvé l’enfant abandonné à l'obscurité, il était son espoir. Décisif dans l’avenir du monde il consentit à le récupérer et le sauver de l’Enfer de sa destinée. Changeant ainsi le cours de sa vie il y introduit le bonheur et les plaisirs.


Au même moment mais à un tout autre endroit, les dieux de l’enfer s’amusent… Encore et toujours !

Un destrier et son maître plongèrent sans hésiter dans la l’obscurité de la forêt. Un léger sentiment de peur s’empara du cheval, son maître le fit accéléré sentant lui aussi une menace planante.
Il n’aurait pas dû se trouver la sans gardes, son père lui répétait sans cesse mais celui-ci bravait l’interdît a chaque fois qu’il lui en était possible. Cette fois ci il s’en était allé à Jarguène, une ville a deux heures de cheval où jeux d’argent et bordels régnaient en maître. Ayant un peu trop joué, il en revenait pressé devant être rentré avant l’aube chez lui pour que ses parents ne s’aperçoivent pas de son absence.
« J’aime pas cette trouée, mais si je fais un détour j’arriverais en retard a coups sûr » pensa t’il en observant les alentours.
Silencieuse, rapide, précise, fluide, meurtrière la flèche atteignit son but sans ciller. Pas un bruit ne vint troubler le silence de la profonde nuit. Le cavalier se pencha en avant, le cheval ralentit, s’arrêta, attendit, ne repartit pas, attendant un ordre de son maître. Cet ordre ne vint pas, la nuit continua, le destrier sentant un danger se mit à hennir.
Silencieuse, rapide, précise, fluide, meurtrière la seconde flèche atteignit son but sans ciller. Le calme retomba dans la sombre clairière, de hauts et gros sapins l’entourant.
Malgré la nuit le tireur semblait atteindre ses cibles sans aucun mal. Quelques minutes passèrent sans que rien ne bouge, avant que l'archer se décide enfin à parler à son partenaire.
" On avance ? " s'exprima t'il tout en rangeant ses flèches et son arc dans un vieux
" Et comment ! " articula le second.
Deux grandes ombres sortirent du sous-bois, invisibles pour tout humains étant entièrement vêtu de noir, une cape les recouvrait de la tête aux pieds. Sans un seul petit craquement de brindilles, elles progressèrent jusqu'au cadavre.
Arrivées sur place elles le fouillèrent et sortir de son sac un vieux marteau plus abîmé que neuf. Poussiéreux, le fer était rongé par la rouille, l'arme ne semblait avoir était utilisé pour la dernière fois il y a bien longtemps. De style ancien, elle paraissait lourde et pas très maniable pour une personne normale.
" C'est bon je l'est trouvé " signala une des deux.
La deuxième lui fit un signe de la tête lui montrant qu'elle avait compris, puis souffla :
" Dans ce cas hâtons nous de repartir ".
" Oui, partons l'orée se fait " reprit l’autre.
Craignant de se faire repérer au passage d’un paysan allant cultiver ses champs de bonne heures elles repartirent sans un bruit, mais de vive allure dans la pénombre des bois.
Les oiseaux recommencèrent doucement à chanter alors que le jour se faisait petit à petit dans la clairière. La journée promettait d’être belle, enfin pas pour tout le monde …





Voila !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Jeu 15 Nov 2007, 22:22

Et voici le début du chapitre 1 :

Pas encore vriament retravaillé :


Chapitre 1 : L’évasion


Après avoir vérifié maintes et maintes fois que ses parents dormaient bien, Martin pu enfin sortir de sa chambre sans risque de se faire repérer ayant auparavant prit soin de mettre des affaires chaudes et confortables ainsi qu’une longue cape. Il se mit à penser à la nuit de folie l’attendant. Ses parents ne voulaient pas qu’il sorte seul la nuit, en ville et plus particulièrement dans les tavernes. Soi-disant parce qu’il était le Prince hériter du Royaume de Mitrid. La seule condition pour qu’il sorte était qu’il aille seulement dans certaines tavernes prédéfinies à l’avance et qu’il soit accompagné de cinq gardes minimum. Ce qui énervé passablement celui-ci ; pensant qu’il n’y avait aucun intérêt a sortir accompagné de cinq chiens de gardes armés jusqu’au dents. Et faisant fuir toutes les personnes intéressantes pour lui, comme les joueurs de dés, parieurs et autres brigands. Et oui les brigands ont toujours pleins d’argent sur eux, et parfois d’étranges objets et armes …Cependant Martin était bien décidé à pour une fois s’amuser, c’est pour cela qu’il tentait ce soir de s’enfuir du château. Il prévoyait de se rendre dans une petite ville située à une demi-heure de Mitridan à cheval et à allure normal. Comme cela il était presque sûr de ne pas trouver de gardes pouvant le reconnaître et pourrait trouver tranquillement une auberge accueillante.
Se retrouvant dans un long et sinueux couloir il se mit à marcher aussi discrètement que possible. Tel un prédateur chassant du gibier il prit grand soin de ne pas se faire repérer par les gardes. Après une demi-heure de stress, il se retrouva enfin devant les écuries. Choisissant le cheval lui paraissant le plus apte à la vitesse pur sur court trajet. Martin s’en alla par une porte dérobé du rempart dont il avait réussit à se procurer un double des clés, bien des années auparavant.
Et c’est enfin après une courte cavalcade qu’il se retrouva à l’entrée de la petite ville. Val de Mitridan c’est développé grâce à sa proximité avec la capitale du Royaume de Mitrid. La petite cité est la plus grande garnison de Mitrid, elle assure ainsi grâce à sa proximité la défense de Mitridan pouvant accueillir moins de soldats. Elle s’est donc spécialisée dans la fabrication d’armes, boucliers et armures. On y retrouve ainsi tous les meilleurs forgerons du Pays. Mais ce n’est pas la plus grosse particularité de cette ville. En effet un énorme Monastère avec plus de cent hectares de Terre se trouve à proximité. L’entrée principale touchant les beaux quartiers de la ville, le parc lui s’étant en dehors entouré de haut et large mur de pierre. Les bâtiments du Monastère s’étendant dans le parc près de la porte principal. D’après les rumeurs cette demeure abriterait une dangereuse secte. Mais Martin lui à déjà vu certain de ses membres demander audience a son père, le questionnant plusieurs fois a ce sujet il n’avait obtenue que cette réponse : « Mon fils tu est trop jeune pour que je te le dise, bientôt tu saura ». Or ce bientôt lui était promis pour dans quelques jours, depuis le temps qu’il attendait d’en soir plus. Il allait enfin avoir une réponse à ses questions qui crépitaient en son esprit. Sortant de ses rêveries le Prince s’aventura dans la rue principal et choisit l’auberge lui paraissant la plus animé. Il lassa son cheval à l’écurie puis rentra a l’intérieur du bâtiment, rentrant il abaissa sa cape dévoilant un visage fin, mais sans particularités, ses cheveux étant marron tout comme ses yeux. Grand et svelte il devait être âgé de 16 ans. S’avançant jusqu’au bar il commanda une bière puis observa les groupes autour de lui tout en la sirotant. L’ayant finit il s’avança vers une groupe ou l’on jouait au jeu de dé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Mer 21 Nov 2007, 11:48

J'y pense j'ai nefin trouvé un titre !
Cela serait : L'Héritage des Dieux

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Dim 09 Déc 2007, 18:27

Ca se tient. Le titre correspond parfaitement à ton début d'histoire. C'est dommage que personne d'autre ne réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Dim 09 Déc 2007, 21:22

Bah en même temps lire sur un ordinateur je comprends que cela soit chi**** !

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Lun 10 Déc 2007, 10:52

Oui, mais c'est un effort minime... Temps-pi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Mar 01 Jan 2008, 17:01

Je remet tout car je pense avoir fait des modifications !




Spoiler:
 

J'ai fait le chapitre 3 aussi !
Car j'ai décidé d'inversser le chap 2 et 3 ... je doit en être à la moitié du chap 2 !
Un autre truc pour les émotes ne pas de mots ! ou rajoute deux points devant " : " . Car la le mot coups devient une émote ...

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com


Dernière édition par alex! le Ven 01 Aoû 2008, 03:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
Arthur Ténor
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 414
Age : 58
Livre préféré : Le seigneur des anneaux
Style préféré : Aventure
Autres : Historique
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Mer 02 Jan 2008, 20:56

Deux trois petits conseil, Alex.
* Une méthode pour se rendre compte de la lisibilité de son texte et parfois de ses erreurs : lire à voix haute, comme Flaubert. Essaie avec la première phrase, tu comprendras qu'il y a un petit problème de ponctuation. (Une fleur s’épanouit, somptueuse, délicate elle rayonnait aux lueurs du soleil matinal. )
* Un règle importante : privilégier la simplicité et la sobriété. Ca facilité la lecture et rend plus efficace le texte. Un mini ex. " Un léger sentiment de peur s’empara du cheval " écris-tu. Plus simple, ça donnerait " Une crainte s'empara du cheval ". "Après avoir vérifié maintes et maintes fois ". Autre ex. " Une fois de plus " suffirait à faire comprendre et éviterait une exagération.
* Mieux vaut éviter un style trop proche du langage parlé. Ex; " Ce qui énervait passablement celui-ci " Agaçait sérieusement, aurait plus de style.

_________________
C'est en rêvant que j'ai fait avancer ma réalité
Blog : http://arthurtenor.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurtenor.canalblog.com
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Sam 05 Jan 2008, 14:15

Merci pour ses conseils Arthur, je vais essayé de les appliquer au maximum !

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Ven 01 Aoû 2008, 04:04

Bon, je n'ai pas vraiment eu le temps d'avancer depuis, car à chaques fois que je relisais mon texte je changeais des trucs, pour finallement remettre... Donc au final je n'avance pas vraiment l'ecriture, mais j'ai de plus en plus d'idées qui se rajoutent à ma liste, et surtout des idées de mieux en mieux et j'ai compléter à peu près tout les points obscurs qu'il me restaient !

L'ordre des chapitre à lui aussi re-changé !
Voici mon dernier jet:
Spoiler:
 

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com


Dernière édition par alex! le Ven 01 Aoû 2008, 04:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   Ven 01 Aoû 2008, 04:05

Et la suite :

Spoiler:
 

_________________
Le fantastique est une ressemblance abstraite des choses par l'imagination. A. Breton
www.arthurtenor.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ebauche ! = L'Héritage des Dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ebauche ! = L'Héritage des Dieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Que fera Préval pour protéger son héritage politique ?
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Groupe #4 : Les dieux sont-ils avec ou contre nous ?
» Célébrons la mise à jour 1.2 : Héritage
» Bob marley c'est dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arthur Ténor :: ◦ A vous de jouer :: 

» Vos écrits

 :: » Romans
-
Sauter vers: