Arthur Ténor


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aussi loin que la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Aussi loin que la mort   Dim 12 Aoû 2007, 18:23

Aussi loin que la mort c'est le titre du livre que je suis en train d'écrire.
C'est l'histoire d'un garçon qui décède et dont la petite amie à du mal à s'en remettre car le garçon a été tué par son meilleur ami.
J'aborde en même temps le vaste sujet de la drogue ( responsable).

Mes personnages principaux :

Ethan : le garçon mort
Nathalie : la petite amie d'Ethan
Mark : le meurtrier...
Alexander : ami de Mark qui lui proposera la drogue...

Résumé de l'histoire ( chronologiquement mais pas dans l'ordre de la narration que j'ai adopté : morcellement) :

Nathalie arrive dans une ville vers la fin d’août. Elle s’installe avec son père dans un appartement et ne tarde pas à remarquer la présence d’un garçon de son âge qui l’observe depuis sa fenêtre. La rentrée arrive et elle se retrouve dans la classe du garçon qui la regarde depuis chez lui !

Ils deviennent rapidement amis et Nathalie fait connaissance par la même occasion de Mark, dans une autre classe. Le trio se côtoie et la routine lycéenne s’installe.

Mais un garçon du nom d’Alexander apparaît dans la vie de Mark et ce dernier s’écarte de plus en plus de ces amis… Bientôt rattrapé par la drogue, l’alcool, la cigarette et la délinquance, Mark sombre sans que ces deux anciens amis puissent faire quoique se soit.

Début décembre, le professeur d’Histoire organise un voyage qui sera pour Ethan et Nathalie le moment de révéler leur amour respectif l’un pour l’autre.
Retour en cours et la routine est bientôt perturbée par la disparition de Mark et d’Alexander.

Cette fugue dure que quelques jours au cours duquel Mark va vivre sa première expérience sexuel et cela avec Alexander.

Mark et Alexander sont retrouvés en état de drogué dans un squat avec d’autres garçons. Ils sont convoqués devant la justice. Parce qu’il est mineur, jeune et pris pour la première fois, Mark évite la prison écopant d’un avertissement et de prison avec sursis. Il est envoyé dans un centre de désintoxication, de même pour Alexander. Ce dernier majeur et multirécidiviste est condamné à 2 an de maison de redressement.

Trois mois plus tard, en mars , Mark fait son retour au lycée et demeure dans une rage folle. Il ne supporte pas de voir Ethan avec Nathalie car il aime ce dernier.

Mark traîne toujours avec l’ancienne bande à Alexander et ne tarde pas à replonger dans la drogue.

Un soir d’avril Ethan croise la route de la bande de Mark et ce dernier sous l’emprise de la drogue le frappe tout en lui révélant son amour non partagé. Il jette Ethan a terre et la tête de l’adolescent frappe une pierre et fait jaillir le sang. Mark horrifié s’éclipse peu après avec ses amis restés à l’écart…

Ethan est mortellement blessé mais il ne meurt pas tout de suite.

Six mois plus tard, Nathalie ne s’est toujours pas remise de la mort d’Ethan, elle souffre et va souvent déposer des lettres sur la tombe de l’adolescent et une rose. Elle est suivit psychologiquement.

Mark qu’en a lui est en maison de redressement après une nouvelle cure de désintoxication. Il rédige son journal et regrette amèrement son geste dénonçant le rôle de la drogue dans ses agissements…

Nathalie finira par décidé parler avec Mark pour le comprendre et mettre tout au clair. Elle avancera ainsi vers la guérison d’un état qui l’a ronge.
L’histoire s’achève sur la sortie de Mark de maison de correction cinq ans après le meurtre. Nathalie l’attend prête à l’aider à revivre malgré le mal que lui a causé Mark mais elle sait qu’il n’est pas l’unique responsable.


A relire mon plan j'ai l'impression que c'est neuneu ( mais bon j'ai toujours cette impression alors...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Dim 12 Aoû 2007, 18:24

et aussi pour le plaisir, mon PROLOGUE : moment ou Ethan décède...

Ethan contemplait le lieu. Ainsi, c’était là. C’était en cet endroit que sa courte existence devait s’achever. Des frissons lui parcouraient le corps. Le froid s’était emparé de lui quelques minutes après que son crâne ai frappé la pierre.
Il avait rampé pour pouvoir s’asseoir contre le mur et s'y adosser.
C’était une vieille maison abandonnée par le temps. Les murs étaient en grande partie délabrés tout autant que le toit où seules quelques tuiles subsistaient. La végétation était apparue en son sein, et le lieu était à présent envahi par les herbes folles qui n’avaient pas été tondues depuis des années.
L’habitation avait dû être belle avant d’être laissée à l’abandon.
Le plus étonnant dans ce jardin, c’était sans doute cet arbre. Il se dressait droit, maigre et dépouillé. Unique en son genre. Unique en ce lieu. Il semblait lutter en permanence contre le vent. Mais celui-ci avait beau souffler encore et toujours plus violemment, l’arbre résistait vaillament. Il ne perdait jamais courage et c’est pourquoi il gagnait toujours malgré les années qui passaient.
Il ressemblait à un poteau électrique sur une autoroute, mais Ethan le trouvait beau. Quelle singulière pensée !

Soudain, il commença à pleuvoir. De lourds nuages menaçants s’amoncelaient depuis plus d’une heure, l'averse qui se préparait n'était plus qu'une question de minutes. C’était une pluie fine, une bruine légère qui mouillait peu à peu ses vêtements qui devenaient poisseux. Ethan la sentait chatouiller son visage et il lui sembla à ce moment là, que la température avait encore chuté de quelques degrés.
Il ne savait pas l'heure qu'il était, il avait perdu la notion du temps. Il était sans doute tard, la nuit allait bientôt tomber, si l’on en jugeait par l’obscurité naissante. Personne ne s'inquièterait de son retard, malgré l'heure tardive. Sa mère était au travail et ne rentrerait que vers minuit.
Parfois, elle l’appellait à la maison, vers vingt et une heures, pour savoir comment s’était passée sa journée. Tout dépendait de l’afflux de personnes dans l’hôpital où elle travaillait depuis près de dix ans en tant qu’infirmière de nuit.
Nathalie, peut-être, s’allarmerait pour lui lorsqu’elle constaterait qu’il ne répondait pas à ses messages. Mais elle était si loin... A Paris, occupée à passer un concours d’Histoire.
Personne ne l'attendait, ce soir, et ne se demanderait où il était. D'ailleurs, pourquoi quelqu’un se préoccuperait-il de son sort ? N’était-ce pas un vendredi comme les autres ?

Il savait qu’il avait perdu beaucoup de sang, il le sentait couler le long de son cou. Et plus il coulait, plus ses forces l'abandonnaient. Ses paupières devenaient plus lourdes. Sa respiration plus difficile. Son poul faiblissait. Sa poitrine se soulevait de plus en plus. Son corps entier semblait se raidir au fil des minutes, tandis que le froid s’immisçait en lui.

A présent, si quelqu’un avait découvert Ethan, il lui serait apparu comme apaisé. Pourtant, bien que son visage ne trahisse aucune inquiétude face à ce qui l’attendait, au plus profond de lui, un sentiment nouveau venait de naître : la peur. Quatre lettres pour une réalité déconcertante. Elle s’emparait de l'être d'un coup, mais rechignait à partir. Elle était toujours à l’affut et surgissait avec violence au moindre signe de faiblesse.

Ethan ne voyait plus le jardin abandonné. Derrière le voile qui assombrissait ses yeux des visages défilaient, lentement comme pour rester à jamais gravés dans son esprit bien au-delà de la mort.
D’abord, ses parents, sa famille : oncles, tantes, cousins, grands-parents. Puis le visage souriant de Nathalie. Soudain, une ombre surgit au tableau soudain : Alexander. L’ultime souvenir qu’il garderait sur terre pénétra en son cœur comme un poignard. Il frappa fort et tua d’un coup. Ce visage, jamais Ethan ne pourrait l’oublier : Mark.
Aux visages se succédèrent les questions. Pourquoi tue-t-on ? Pourquoi veut-on qu’un homme s’efface devant soi, s’affaisse dans la souffrance et la peur et disparaisse à jamais ? Qu’est-ce qui pousse au crime ? Les souffrances endurées par un être peuvent-elles pour s'en libérer, contraindre un être à tuer son propre ami ?
Des questions dont Ethan ne connaitrait jamais les réponses, il n'avait plus assez de temps pour cela. Juste celui de les poser, puis de s'éteindre...

Toute image avait à présent disparue. Il ne restait plus que l’obscurité. Et le vide. Un voile noir venait de se fixer à jamais sur ses yeux.


Dernière édition par le Mar 14 Aoû 2007, 09:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
alex!
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Style préféré : SFFF
Autres : Policier, aventures, historique...
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Lun 13 Aoû 2007, 16:48

Bien sombre comme histoire :

Mais j'aime bien , surtout le prologue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresfantastiques.forumactif.name
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Lun 13 Aoû 2007, 18:20

en effet je souhaite faire une histoire très sombre, basé sur les sentiments aussi bien d'amour que de haine ou d'amitié.
Je retravaille sans cesse et surtout ce fameux prologue dont j'essaye de mettre le plus de souffrance possible et d'installer le climat sombre..je l'ai réécrit une dizaine de fois je crois ( cette dernière version date d'hier justement...).
Je vais essayer de continuer aussi bien pour la suite...il vaudrait mieux même :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Lun 13 Aoû 2007, 20:13

Oui mais en tout cas j'adore ce prologue ! Il est sensationnel, continu ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Lun 13 Aoû 2007, 23:57

ouah merci du compliment Max et merci aussi à toi Alex. Je retravaille actuellement le chapitre 1...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 14 Aoû 2007, 19:48

Bon travail alors... quand est prévue la parution de ton livre en librairies lol ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 14 Aoû 2007, 20:05

C'est pas demain la veille...lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 14 Aoû 2007, 20:44

Il faut y croire Tiphanie, faut y croire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 14 Aoû 2007, 22:24

oh j'aimerai bien y croire mais faudrait déja que j'arrive à écrire quelques choses de long et correctement : vive la relecture !!!
Ensuite il faudrait trouver un éditeur et ça c'est encore plus dur que d'écrire le livre, à moins que mon bouquin soit sensationnel mais là je ne suis pas sûre...enfin j'y crois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
Katarina

avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 57
Livre préféré : Le parfum
Style préféré : roman sentimental
Autres : humour
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû 2007, 11:51

Tu as le temps, lirado, et tu as aussi tous mes encouragements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/Francine.Ruellan
Maxime
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 25
Livre préféré : N'en citer que quelques-uns serait une offense envers les autres. Je préfére donc n'en citer aucun.
Style préféré : Fantasy (Fantastique) ; Classique ; Style de Vie
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mer 15 Aoû 2007, 13:20

Tu n'as que 17 ans, Lirado ! C'est déjà extra qu'à cet âge tu ai eu l'idée d'écrire un livre (pareil pour alex! ;) )... Bravo, à vous deux, on est tous avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthur-tenor.forum-actif.net
Nomade

avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 25
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Dim 04 Nov 2007, 18:15

Je te souhaite bonne chance de tout mon coeur. Tu décris très bien, tu manies les figures de style avec aisance...
J'ai même eu un peu les larmes aux yeux vers la fin du prologue. Continue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livandil

avatar

Féminin Nombre de messages : 474
Age : 26
Livre préféré : Harry Potter, Ewilan, SDA, LLDE...
Style préféré : Fantasy...
Autres : Espionnage, aventures (parfois romantique)
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Mar 01 Avr 2008, 20:52

Très beau prologue, je pleurais presque à la fin (dès qu'un personnage que j'aime bien meure ou même que la mort est racontée avec émotion, je me transforme en madeleine^^).
Très bien écrit, également, félicitations!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlle
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 434
Age : 25
Livre préféré : voyage extraordinaire, kushiel, le mage du prince
Style préféré : fantastique/Fantasy/espionnage
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Ven 11 Avr 2008, 16:11

j'adore comment tu as ecrit le prologue il est tres beau j'ai verse ma petite larme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 24
Livre préféré : LOTR, Harry Potter, Alex Rider, Eragon...
Style préféré : la fantazy
Autres : l'espionnage
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Jeu 14 Aoû 2008, 18:20

j'aime ta façon de poser les questions sur la vie, la mort à la fin, c'est un très beau début ou devrais-je dire fin....
pour une fois que c'est un récit de notre époque... ça change...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicovigour.skyrock.com/
lirado

avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 27
Livre préféré : Il y en a trop...
Style préféré : récit de vie
Autres : romans historique, fantastique et tous livres bien écrit.
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   Dim 02 Nov 2008, 14:31

bon et bien ça faisait longtemps que je n'étais pas venu ici...pas assez de temps ! enfin merci pour vos commentaires...j'ai fini le livre en V1 cet été..;là je bosse sur la relecture (enfin disons que je bosserai sur la relecture cet été xd)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lirado.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aussi loin que la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aussi loin que la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'aussi loin que je me souvienne.
» Scarius Kratikoff / Scaria Von Kratikoff aussi belle que la mort.
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arthur Ténor :: ◦ A vous de jouer :: 

» Vos écrits

 :: » Romans
-
Sauter vers: